Ambush marketing : une marque peut en cacher une autre.

Vous souvenez-vous des Dim Dim girls, une bande de jolies filles seulement habillées de lingerie pendant les matchs de coupe du monde de l’équipe de France de rugby ?

Les cameras de TF1 les avaient montrées innocemment pendant le match aux 14 millions de spectateurs. Leur nom et leurs intentions ont été rapidement dévoilés ce qui a permis à la marque de lancer une opération de guérilla dans Paris sans trop froisser la fédération de rugby.

Cette pratique, l’ambush marketing ou marketing d’embuscade, consiste à surfer sur la vague médiatique d’un événement pour montrer ses produits (comme l’a fait Dim), nous faire croire qu’une marque est sponsor d’un événement comme l’a fait Wilkinson avec cette annonce presse.

Des marques plus malines ont réussi leur coup en étant présent sur un événement commercial comme Smart lors du lancement de l’Iphone 5 : le premier acheteur français de cet Iphone roule en Smart et le montre haut et fort sur toutes les photos et interviews TV.

Une autre marque a été encore plus efficace en terme de retour sur investissement  en surfant sur un événement social : Covoiturage a profité de grèves pour alerter les médias de leur utilité sociale en cas de défaillance des transports en commun. Les médias ont joué le jeu en parlant de l’offre de covoiturage ; le nombre d’utilisateurs a explosé. Le lancement était réussi.

Leave a Reply