« Ne parle pas aux inconnus ». Et pourquoi pas ?

Le COlunching, ça ne vous dit rien ? Si vous êtes lassés de passer des midis en solitaire entre deux dossiers, à manger sur le pouce, alors cet article est pour vous.

C’est en 2010, suite à une idée originale de Sonia Zannad, que nait la tendance du COlunching. Le principe : venir au secours de ceux qui ont besoin de se changer les idées pendant leur pause, en les éloignant de leurs écrans d’ordinateurs et en leur proposant de passer un moment convivial autour d’un déjeuner entre inconnus.

Des inconnus ? Certains ne seront surement pas très rassurés, car oui, faire de mauvaises rencontres, ça arrive, mais pas d’inquiétude ! A moins d’avoir cassé votre miroir pendant qu’un chat noir vous fixait, le tout en passant sous une échelle, vous avez peu de chances de vous retrouver à déjeuner avec un gang de sérial killers autour de la table. Surtout que le déjeuner a lieu dans un restaurant, lieu public. Autrement dit, vous n’êtes pas en tête à tête avec un parfait inconnu (dommage, ça peut aussi être un bel inconnu), et si l’un d’entre eux ne vous plait pas, restent toujours les autres.

10899984_829684910406255_1688138959953341283_o-mini

D’abord matérialisé par une page Facebook, le concept du COlunching ne tarde pas à être décliné sur un site internet du même nom par Frédéric de Bourguet. Pour participer à ces déjeuners, créez vous un profil, choisissez une date, cliquez sur participer/organiser un COlunching. Vous pouvez alors accéder aux profils des convives et aux détails de l’évènement.

Pour la créatrice du concept, Sonia Zannad, manger seule, ça lui connaît. En effet, elle-même travailleuse freelance, cette idée lui vient un midi, lorsque comme d’habitude, son compagnon de déjeuner n’est autre que son écran d’ordinateur.

A l’inverse des réseaux sociaux, qui remplissent actuellement notre quotidien de discutions virtuelles, les créateurs du site souhaitaient permettre aux gens de pouvoir se rencontrer réellement, de pouvoir créer de vrais liens humains. Et c’est réussi : le site propose notamment aux inscrits de se choisir par affinités culinaires, professionnelles ou géographiques.

En résumé, c’est donc une bonne alternative aux réseaux sociaux de base qui est proposée ici, puisqu’en plus de faire des rencontres et d’occuper son temps libre du midi, n’oublions pas que le COlunching propose surtout de bons repas dans de bons restaurants. Amis, nourriture, que demander de plus ?

Leave a Reply