La résurrection de l’Allemande

Avec plus d’un million de vues, la vidéo de Dick Castello et de sa BMW R 50 de 1958 est l’une des sensations sur la toile.


Et pourtant, elle ne reprend aucun des codes des vidéos qui réussissent à faire du buzz

  • elle n’a pas bénéficié de moyens vertigineux pour sa production : BMW n’a rien commandité ou financé, c’est Dick qui a tout fait de A à Z (d’ailleurs vous verrez que Dick aime le travail bien fait et qu’il le fait bien),
  • aucun budget pour la diffusion, personne ne l’a vue au Superbowl,
  • ni cascadeurs, ni trucages (les images ne sont pas animées,  un simple slideshow de photos),
  • aucune communauté de bikers pour favoriser sa diffusion, Dick n’avait jamais conduit une moto avant.

Dick a raconté une histoire vraie, la sienne ; celle de l’admiration  qu’il a toujours eu envers son père et qui perdure encore. Ce sentiment a pris une nouvelle dimension  à la mort de son père : Dick récupère sa vieille BMW R 50 et un mot secret.

Aussitôt, Dick décide de redonner vie à cette moto, culte pour lui : son enfance a été baignée de  photos sur lesquelles il voyait son père, sa mère , ses frères et sœurs sur cette moto dans les grands espaces alors que lui n’ avait jamais vu cette moto ailleurs que dans le garage.  Un grave accident survenu quelques mois avant sa naissance  avait obligé son père à promettre à mère de ne plus jamais la conduire.

Objet culte de son enfance, il s’est juré de faire revivre cette moto et il  y est parvenu avec l’aide d’experts. Posté sur Youtube et quelques blogs, cette histoire a ému les internautes qui se sont retrouvés dans cette touchante histoire de transmission.

Leave a Reply