Les BA de Coca à Fukushima.

Publicité Japonnaise Coca Cola de 1957

Depuis le 11 mars, séisme, tsunami et alerte nucléaire sont dans toutes les discussions et deviennent le sujet d’une nouvelle polémique : faut-il aider la population de la troisième puissance économique mondiale ?

Certaines associations (Secours Populaires, Crois Rouge) ont répondu par l’affirmative et lancé des appels aux dons. Le New York Times ouvre lui le débat avec ses lecteurs et les avis y sont tranchés : lire l’article du NY Times.

Des célébrités s’engagent : Clint Eastwood fait des dons, Lady Gaga vend des bracelets et une marque s’illustre : Coca Cola s’est engagé à verser 7,3 millions de dollars pour la reconstruction du pays et  à rendre gratuit leurs distributeurs de boissons pour les sinistrés.

Est-ce la priorité pour des gens qui ont tout perdu ou presque ?
Est-ce du product placement pour Coca sur un événement médiatique mondial ou la preuve que Coca prend au sérieux son rôle de marque sociétale ?

Ce cas nous ramène au sentiment que nous avions lors de l’Assemblée Générale de Danone Communities.

Leave a Reply