Les voies du Bon Dieu sont marketables.

Qui a vendu en 2010 en France plus que Yannick Noah, Mylène Farmer ou Lady Gaga ?

  • Les prêtres, inconnus il y a un an avec 500 000 d’albums vendus.

Qui a gagné le Cesar du meilleur film et largement battu Sex & the City avec plus de 3 millions de spectateurs ?

  • Des hommes et des Dieux, le formidable succès de Xavier Beuvois qui raconte le drame des moines de Tibeherine.

Ces deux cas, loin d’être isolés semblent démontrer que le Cult Marketing, comme le nomme les marketers anglo-saxons est un phénomène de fond.

On observe effectivement une pratique décomplexée de la religion catholique ; Frédéric Lenoir affirme dans le Parisien du 9 mars (1er jour du Carême) « les Musulmans français qui pratiquent le ramadan décompléxé… ont d’une certaine façon encouragée les Chrétiens à retrouver la pratique du Carême ». le site www.retraitedanslaville.org bat ses records de fréquentation pendant cette période avec plus de 40 000 visites par jour.

L’Eglise catholique est également présente sur les nouveaux carrefours d’audience avec son application Iphone Eglise Info et une nouvelle page dédiée à Jean Paul II qui a rassemblé en quelques jours 430 000 fans.

Des consommations annexes sont concernées : le pèlerinage vers Saint Jacques de Compostele ressemble en été à une autoroute et une marque de bijoux comme Corpus Christi tire son inspiration du sacré et propose des croix, chapelets et autres couronnes papales.

En delà du religieux, une offre autour de la spiritualité se construit : trekking sur les traces de Bouddha, manuel de développement personnel fleurissent eux aussi.

Les marques , elles, ne proposent pas de vie spirituelle à proprement parler mais nous inscrivent dans un code de vie. C’est ce que fait par exemple la nouvelle campagne de la Société Générale qui inscrit la marque autour de valeurs liées au caractère : courage, humanité, efficacité, adaptation, esprit collectif.

One Response to “Les voies du Bon Dieu sont marketables.”

  1. Koz

    Corpus Christi n’est pas précisément une marque de bijoux religieux… Au contraire, le nom choisi passe plutôt mal au vu de l’inspiration des bijoux.

Leave a Reply