Le local, une tendance globale.

L’apparition des grandes surfaces a marqué la disparition progressive des commerces de proximité, et a renforcé le pouvoir des marques nationales et internationales.

Cependant, une nouvelle tendance de consommation redonne du poids aux produits locaux, et pourrait donc impacter favorablement les commerçants indépendants de proximité. En effet aujourd’hui, près de la moitié des Français déclarent acheter régulièrement des produits fabriqués localement (Etude BVA pour Métro Cash and Carry France – Octobre 2011), qu’ils considèrent plus qualitatifs, sains et respectueux de l’environnement.

La manifestation la plus emblématique de l’attrait de ces « locavores » pour les produits locaux et de saison se traduit par l’essor des « paniers garnis« , qui rassemblent généralement des fruits et légumes de paysans et agriculteurs locaux et sont directement livrés au consommateur. La société Fresh Corner a bien compris ce principe, et permet à des salariés d’entreprises partenaires de se faire livrer leur panier sur leur lieu de travail.

Mais cela reste anecdotique face aux nouvelles possibilités qu’offre cette tendance aux acteurs de la chaîne de distribution de produits alimentaires.

Ainsi, les TPE et PME sont les premières, de par leur implantation locale, à pouvoir surfer sur cette tendance, soit en créant un produit clairement rattaché à une région (comme le célèbre Breizh Cola, dont la part de marché sur le segment des Colas avoisine les 10% dans sa région), soit en créant des « marques régionales » telles que « Sud de France » ou « Bravo l’Auvergne« , qui regroupent différents producteurs. La marque « Le petit producteur » joue à fond la carte du local en inscrivant sur ses packagings le lieu de production et le nom et la photo du producteur.

Les grandes marques nationales et internationales, elles, se prévalent souvent d’une fabrication Française, (les gâteaux St-Michel par exemple), ou mettent en avant leurs producteurs français (Danone met par exemple la photo de ses producteurs laitiers sur ses packs de yaourt).

Quant aux distributeurs, en plus des MDD « de terroir » habituelles, ils ont développé plusieurs gammes de produits régionaux et locaux.

(Crédits vidéo : © « Bravo L’auvergne » / Crédits Photos : © « Le Petit Producteur)

Leave a Reply