Pinterest, la sensation 2.0 2012 ?

Alors que Facebook et Twitter font désormais figures d’anciens dans le paysage des réseaux sociaux, un nouveau venu, Pinterest, (créé en 2010) attire de plus en plus d’internautes.

Destiné à découvrir et partager des visuels que l’on apprécie en les « pinant » (pin = épingler en anglais), Pinterest a déjà conquis plus de 12 millions d’utilisateurs. L’interface est sobre et laisse uniquement la place aux commentaires des internautes, sans publicité. Pinterest, valorisé à 200 millions de dollars, se rémunère en effet grâce aux clics des internautes sur les liens vers des produits affiliés, via le service Skimlinks. Un moyen d’ailleurs très intéressant de se rémunérer si l’on dispose d’un site ou d’un blog basé sur le contenu et générant un fort trafic.

Partager et repartager des images sans en créer de nouvelles pourrait paraître un peu inutile, pourtant les utilisateurs sont conquis, notamment les femmes qui passent plus de temps sur cette plate-forme que sur Twitter, Linkedin et Google+ selon une étude américaine.

Crédit photos © : Statista

One Response to “Pinterest, la sensation 2.0 2012 ?”

  1. Mais alors...

    Puisque n’importe qui peut « piner » (sur invitation), comment Pinterest reconnaît-il les utilisateurs qui font la promotion de leurs sites marchands ?
    Si j’ai un site marchand et que je pine quotidiennement pour rediriger les internautes vers mon site en visant la conversion, Pinterest peut-il me dire que en gros, il va falloir allonger pour continuer à piner ? (l’expression « piner » est décidément un peu gênante…)

Leave a Reply