Faut-il tirer un trait sur la publicité intelligente ?

Comment générer 300 000 commentaires, 8 000 partages et 28 000 likes grâce à un post quand on a seulement 6 000 fans sur sa page Facebook ?

On adorerait vous dire que c’est en postant son dernier lion d’or, en développant un jeu à l’intrigue complexe, relayé par une stratégie marketing jamais vue.

Mais on doit vous avouer que c’est en postant une image de mauvaise qualité représentant une grille de carrés. Ajoutez la question révolutionnaire « Combien y a-t-il de carrés dans cette image ? » et vous pourrez générer des milliers de réaction.

C’est le community manager de Cora Rennes qui a déclenché cette mode pour les énigmes mathématiques… de plus en plus complexes ; après tout, on est passé des carrés aux triangles ! D’autres marques, moins  créatives, comme Passage Piéton ou Evian ont juste repris le carré initial sans rien modifier tandis qu’Oasis se décarcassait un peu plus et déclinait des carrés brandés.

Les buzz sur Facebook, suite à un post de ce genre sont certes ahurissants, mais ont-ils un impact positif sur l’image de la marque ou sa notoriété ? Pas si sûr : si les internautes jouent avec plaisir à un petit jeu simple pendant quelques secondes, avant de passer à autre chose, se souviennent-ils ou même s’intéressent-ils à un quelconque moment à la marque derrière le post ? Partagé et repartagé, le jeu est de toute façon vu sur la page de quelqu’un d’autre sans claire mention de l’émetteur initial si l’image n’est pas directement associée à la marque. Encore une fois, la quantité de fans ou « like » sur Facebook ne fait pas tout.

Ouf, nous allons continuer à pouvoir créer des jeux en ligne formidables, des campagnes marketing détonantes nettement plus indiqués pour la notoriété et l’image de marque sur le long terme !

Leave a Reply