Sporno : quand le sport recrute de nouvelles adeptes.

Il ya quelques semaines à peine,  certaines images des Jeux Olympiques, des athlètes quasi nus, étaient omniprésentes sur les réseaux sociaux. Les nageurs, plongeurs, gymnastes qui n’intéressaient dans le passé que les lecteurs assidus de l’Equipe ont passionné un nouveau public féminin qui s’est lâché sur la toile bien avec photos qui semblaient sorties d’un porno soft.

Alors que le corps de la femme est depuis longtemps utilisé comme un objet d’attraction/séduction/fantasme pour des cibles masculines, le corps de l’homme vu sous un angle purement sexuel a longtemps été chasse gardée des milieux homosexuels.

Dénommées sportno, sport + porno, les photos montrant ces athlètes à demi-nu circulent un peu partout, et les journaux online s’en amusent : Buzzfeed titre ainsi « Olympics or Gay Porn », en juxtaposant des photos de porno avec des photos des jeux olympiques, y incrustant une « synthé », la bande qui indique le nom des compétiteurs et leur score pour ajouter à la confusion. The Spoiler quand à lui recense les photos prises sur le vif qui donnent une connotation sexuelle à l’action en cours.

Devant un tel engouement, on attend d’autres déclinaisons avec impatience. A quand le burno, photos de cadres qui tombent la chemise et adoptent des poses lassives à la pause café et dans leurs bureaux ?

Crédit photo © buzzfeed.com

Leave a Reply