Un vent de Matin Calme

L’année de la France vient d’être inaugurée en Corée, l’occasion pour la fine fleur de l’économie et culture française de se présenter auprès d’un marché très attirant ; et pour nous de vous dévoiler ce qui se cache dans ce pays en allant un peu plus loin que son représentant le plus connu Psy.

C’est ce chanteur déjanté qui a dépassé le record de Justin Bieber sur Youtube avec 2,3 milliards de vues avec son clip et fait déhancher le monde entier avec sa danse du cheval.

Dans l’univers culturel, il y a trois vagues de fond qui interagissent entre elles :

la K-Pop, qui remplit Bercy plusieurs fois d’affilée. Ce sont des groupes qui se sont entrainés d’arrache pied pour chanter, danser voire jouer la comédie en plusieurs langues.

le cinéma qui pulvérise les codes des films de tout genre et s’impose comme une nouvelle référence dans les festivals et devient l’un des plus singuliers de notre époque. Si Hollywood et Luc Besson dans son Lucy s’offrent les services des superstars sud-coréennes, réalisateurs comme acteurs, ce n’est pas seulement pour attaquer le marché des spectateurs asiatiques.

les séries, appelées dramas : amours impossibles, drames poignants et comédies très décalées rendent accro des millions d’adolescents. La Saison, souvent unique, d’un drama se consomme illico presto et peut déchaîner des passions enflammées pour les acteurs et les intrigues sur les forums qui leurs sont dédiés. Ghost, History of the Salary Man, Hana Yuri Dango, Childless Comfort et Cruel Palace connaissent encore aujourd’hui des forums et des audiences très actives.

newsletter-llc-img3

Elément central de l’immense machine à divertir qu’est la pop-culture coréenne, ils ont « inventé » la K-pop, sa bande originale, très originale.

Et de la créativité, la Corée du Sud n’en manque pas.

Électronique, électroménager, automobile même l’industrie des cosmétiques connait une véritable folie d’innovation et d’inventivité.

Capture d’écran 2016-04-09 à 21.17.34

Quelques exemples représentatifs de la créativité de l’industrie cosmétique : une eau gazeuse pour la peau (Holika), les ampoules pour faire pousser les cils (Etude House), un rouge à lèvres/baume/soin hydratant qui s’adapte au PH de la peau, un anti-cernes anti yeux de panda siglé d’un panda déconneur, un démaquillant au sucre brun et à la framboise et la fameuse éponge universelle Marshmallow Puff, Too cool for school de Korea Depart qui vend également un masque régénérant pour lèvres gercées.

Capture d’écran 2016-04-09 à 21.18.00

On le voit en tout cas dans les photos et dans l’approche, la Corée du Sud opte pour des packagings quelquefois luxueux, mais souvent ludiques. Une manière de dédramatiser les cosmétiques et d’innover sans cesse en proposant des produits de très grande qualité. La Corée du Sud, comme le Japon, a su imprimer une culture du packaging très singulière.

Capture d’écran 2016-04-09 à 21.51.36

Si vous pensez que cette approche décalée, exotique n’est pas bien sérieuse et inadaptée à des consommateurs matures européens, n’oubliez pas que l’esthétisme est une affaire sérieuse en Corée : ce pays est le pays où le taux d’opérations de chirurgie esthétique par personne est le plus élevé, loin devant les Etats Unis ou le Brésil : 5 millions de Coréennes sur 25 y auraient eu recours. Les Coréennes se doivent en effet d’avoir une peau parfaite, c’est une affaire de politesse envers elles-même et les autres. Et ce sont peut-être elles qui ont les routines beauté les plus longues… La dernière révolution cosmétique française y trouve son origine : Erborian, marque franco-coréenne a adapté un produit local, la BB crème ou Blemish Balm, aux spécificités du marché européen en créant un nouveau segment entre le soin et le maquillage. Aujourd’hui, tous les groupes cosmétiques observent ce marché, y testent quelques unes de leurs nouveautés et c’est loin d’être fini.

Leave a Reply